La plus vieille friterie de Belgique

La mort
8 novembre 2019
Léon Trulin
8 novembre 2019

La plus vieille friterie de Belgique

Se présentant comme une charrette-à-bras, cette friterie remarquablement conservée est considérée, par les frituriste, comme la plus ancienne de Belgique.
Elle a illustré le dossier de reconnaissance de la frite comme patrimoine immatériel belge. La frite est dorénavant éligible à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Cette friterie ambulante était le plus souvent disposée au pied du beffroi. Elle était remisée dans un local situé au réduit des Dominicains, à deux pas de la Grand’ Place.

La culture fritkot belge

L’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité donne une définition de la « culture fritkot belge ». Il s’agit d’une pratique alimentaire de cuisine de rue traditionnelle en Belgique qui se retrouve dans toutes les Communautés du pays consistant à acheter des frites à la friterie ou au fritkot.

La production de pommes de terre

L’agence précise que la Belgique recense environ 5.000 frituristes dont 1.800 en Wallonie. Ils traitent quotidiennement quelque 130.000 kg de pommes de terre. Un frituriste moyen vend une centaine de paquets de frites par jour. Ainsi, il a besoin de 50 kg de pommes de terre pelées ou 65 kg de pommes de terre non épluchées.
La Wallonie picarde est une terre d’élection pour la production de pommes de terre.